MAM

 

Aujourd’hui des assistantes maternelles innovent dans leur profession. Elles se regroupent dans un lieu (appartement, maison individuelle) afin d’accueillir des enfants à l’extérieur de leur domicile privé, pour offrir aux parents une diversité de mode d’accueil.

Elles accueillent les enfants, pendant que leurs parents travaillent, au sein d’une petite maison au sein d’une commune ou d’un quartier. Un lieu où les enfants sont maternés, où ils viennent grandir, jouer... 2, 3 ou 4 professionnelles assistantes maternelles accueillent jusqu’à 4 enfants chacune, en fonction de leur agrément, et, en fonction du planning des parents.

Ce type d’accueil de qualité, favorise le passage plus souple du milieu familial vers la collectivité ; en mettant en pratique une approche respectueuse et dynamique de l’enfant et de sa famille. Des places sont prévues pour répondre à un accueil d’urgence. Les assistantes maternelles s’attachent à examiner toute demande d’accueil d’un enfant porteur d’un handicap, en s’entourant des professionnels. Il s’agit d’une première expérience qui traduit une certaine volonté de mettre en oeuvre une politique du handicap qui aille au delà des mots.

Les regroupements d’assistantes maternelles offrent une solution supplémentaire dans le choix du mode d’accueil. Ils permettent à la fois aux professionnelles de se sentir reconnues professionnellement, de séparer vie professionnelle et vie familiale, de partager les responsabilités et de répartir les activités en fonction des aptitudes et des préférences de chacune mais également de mutualiser leurs compétences et les moyens.

Le regroupement d’assistantes maternelles constitue, une véritable innovation à condition que l’on puisse leur donner la possibilité de fonctionner en intégrant la notion de délégation de surveillance.

 

POURQUOI LES M.A.M. SONT-ELLES NEES ?

La société de plus en plus exigeante, nécessite aujourd’hui, de s’adapter aux accueils de plus en plus atypique, voire ponctuels.

Le premier regroupement d'assistantes maternelles connu à ce jour est « LE PETIT D’HOMME » à Ecully, créé en mars 2000 (10 ans déjà !).

Depuis quatre ans, le conseil général de la Mayenne autorise les assistantes maternelles du département à se regrouper dans une maison commune dans laquelle elles accueillent les enfants.

Sur ces 4 années, cette expérience sur le département de la Mayenne, a permis d’affiner au fur et à mesure les règles de fonctionnement de ces regroupements entre les assistantes elles-mêmes et les services de PMI. Ce travail a donné lieu à un résultat d’une grande satisfaction, et qui a fait preuve d’un grand professionnalisme des différentes parties.

Le dispositif en Mayenne étant innovant, il fallait évidemment une innovation juridique pour le sécuriser.
La commission des affaires sociales du Sénat pour la branche famille a proposé que les Maisons d’Assistants Maternels soient organisées autour de quatre principes :

- autoriser et encadrer la délégation d’accueil entre les assistants maternels,
- préciser les modalités d’assurance des assistants maternels,
- organiser une procédure d’agrément spécifique par le Conseil Général,
- garantir le versement de la prestation Paje mode de garde aux parents.

Depuis 2008, les maisons d'assistantes maternelles se développent sur tout le territoire français.

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site